L'envie de reprendre ce blog, et par la même mon cheminement spirituel, me reprends petit à petit. Comme je le disais dans mon précédent message, cette année, Shamain a ouvert pour moi un nouveau cycle. Il m’a fallu du temps pour l’appréhender, le savourer, ce renouveau que j’attendais depuis si longtemps.

Professionnellement, j’ai encore pris une belle claque, avec un CDI que l’on m’a retiré à 3 jours de l’échéance, sous un prétexte fallacieux. Tant pis, j’ai su saisir l’opportunité qui se présentait de rebondir et je travaille donc depuis fin février, jusqu’à septembre. Ça me permet de me poser et de faire des projets.

Mais là où la Vie m’a joliment surpris, c’est qu’après une histoire véritablement foireuse (n’ayons pas peur des mots ; trop bonne, trop conne), elle m’a doucement guidé vers Lui. Quand novembre étends son froid manteau sur nous, il m’a ouvert ses bras. En janvier, je m’installais chez lui et, en février, nous signons le bail pour notre chez nous. Tout c’est fait si vite, que parfois, je me réveille la nuit pour vérifier qu’il est bien là, à côté de moi.

Alors, j’ai enfin cet appartement que j’attendais, nous avons même 2 jardins, puisque nous sommes au rez-de-chaussée (ô joie, ça pousse tranquillement et j’attends l’été impatiemment  pour en profiter et lui donner une âme). Mais, je n’ai pas encore véritablement abordé le sujet de ma spiritualité avec lui, ou alors à mots couverts, en riant, ce qui fait que mes précieuses affaires sont encore dans des cartons. Bien sur, je vais devoir l’aborder, ce sujet délicat mais même si mon compagnon me traite parfois gentiment de sorcière, j’ai tout de même une légère appréhension.

Mon cœur bat, mon sang coule, mes yeux brillent… Blessed be et à très vite !